Retour à la page d’accueil du site de FXB

 

Marckolsheim 1900-1918 et plus – Photos des collections familiales

 

 

Hélène SCHACHERER / BIBERT

Tante « Lêne »

Doyenne de Marckolsheim en 2013

14 août 1910 – 21 février 2013

 

Lien pour imprimer ce document en téléchargeant le fichier au format PDF

 

 

 

MARCKOLSHEIM

 

Gustave BIBERT et Stéphanie FRICK  Stéphanie BIBERT, Jeanne  et Hélène

 

1907 – Mariage de Gustave BIBERT (1875/1957) et de Marie Stéphanie FRICK (1885/1943)

1911 - Stéphanie BIBERT / FRICK et ses deux filles, Jeanne (1908/1999) et Hélène

 

 

 

1916 - Les cousins BIBERT : Paul (1913/1919), Joseph *(1913/2001), Hélène, Elisa* (1910/2003) et Jeanne

* Enfants de Xavier BIBERT (1873/1918), frère de Gustave, et de Elisabeth PFLIEGERSDORFFER (1875/1954)

 

 

Stéphanie BIBERT, Jeanne et Hélène
  Elisa, Jeanne et Hélène BIBERT  Hélène BIBERT

 

1914 - Stéphanie BIBERT/FRICK et ses deux filles Jeanne et Hélène – Corvée de bois

1916 – Elisa, Jeanne et Hélène BIBERT

1922 – Communion d’Hélène BIBERT

 

 

Famille de Gustave BIBERT

 

1932 – La famille de Gustave et Stéphanie BIBERT

Jeanne mariée à Charles HAESSLER au centre

Xavier BIBERT (1919/1987) leur dernier fils, à droite

Marthe BIBERT (1925/2014), leur dernière fille, devant

A gauche : ???

 

 

Hélène BIBERT

 

Hélène BIBERT avant la guerre

 

 

Jeanette PFLIEGERSDORFFER, Hélène et Julienne BIBERT

 

Mars 1940 – Jeannette PFLIEGERSDORFFER (1919/1982), cousine germaine de Joseph BIBERT par sa mère, Hélène BIBERT,

et Julienne BIBERT / CHÉDEVILLE, épouse de Joseph, lors du premier voyage en Alsace de celle-ci après son mariage (10/1939)

 

 

Hélène et Julienne BIBERT

 

Eté 1948 - Première vacances d’après-guerre à Mers les Bains (80) avec son cousin germain Joseph BIBERT,

son épouse Julienne, leurs deux enfants Marie-Thérèse et François-Xavier et leur chien Taffy

 

 

Mariage Alphonse SCHACHERER et Hélène BIBERT

 

Mariage Alphonse SCHACHERER et Hélène BIBERT   Mariage Alphonse SCHACHERER et Hélène BIBERT

 

26 mars 1951 – Mariage d’Alphonse SCHACHERER et de Hélène BIBERT

 

 

Marckolsheim - Alphonse et Hélène SCHACHERER

 

1957 – Hélène et Alphonse SCHACHERER dans leur maison de Marckolsheim

édifiée dans le cadre des dommages de guerre

 

 

 

Journal "L'ALSACE"Journal « l’ALSACE » du 1er novembre 2008

 

Histoire

 

Souvenirs numériques

 

Voir l’article complet

 

 

François Xavier BIBERT et Hélène BIBERTFrançois-Xavier Bibert a rencontré sa petite-cousine Hélène Schacherer née Bibert.

Texte et photo de Roland Dreyer

 

Avec un père originaire de Marckolsheim, François-Xavier Bibert est parti à la recherche de ses racines. Élargissant son champ d’investigation, il compte sur les habitants pour enrichir son site internet.

La photographie numérique a révolutionné nos habitudes. Mais tout le monde garde quand même précieusement les photographies jaunies de la famille, souvent entassées dans une boîte à chaussure, parfois sans mention de date et des personnages représentés.

Certains passionnés entreprennent avec plus ou moins de difficultés de les scanner et de tenter de les restaurer avec des logiciels appropriés. Ils peuvent ainsi archiver tous ces trésors dans leur ordinateur ou les graver sur un CD ou un DVD pour leurs descendants. Mieux encore, d’autres livrent le fruit de leur travail au plus grand nombre en déposant leurs meilleurs clichés sur Internet.

C’est ce qu’a fait le petit-fils de Xavier Bibert (1873-1918) et d’Élisabeth Pfliegersdorffer (1875-1954), tous deux de Marckolsheim. Xavier, qui était tailleur, fut tué au front dans les derniers jours de la Grande Guerre en octobre 1918. Élisabeth devint repasseuse et éleva avec difficulté ses deux enfants, Joseph Adolphe (1913-2001) et Elisa (1910-2003), ainsi que la fille de celle-ci, Marie-Jeanne née en 1938.

François-Xavier Bibert, qui a 63 ans, et sa sœur aînée Marie-Thérèse, ne sont pas nés à Marckolsheim, car leur père Joseph Adolphe a quitté l’Alsace dans les années 1930, lorsqu’il s’est engagé dans l’armée de l’air. Mais pendant toute leur jeunesse ils sont venus régulièrement en vacances en Alsace, chez Alphonse et Hélène Schacherer, leur petite-cousine née Bibert et chez Georges et Finella Pfliegersdorffer, l’oncle maternel de leur père à Marckolsheim, ou encore chez leur grand-mère, leur tante et leur cousine germaine, à Thann. Les cendres de Joseph Adolphe ont d’ailleurs été déposées en 2001 sur la tombe familiale au cimetière de Marckolsheim, où Elisa Bibert a été inhumée deux ans plus tard.

APPEL LANCÉ

Gardant un profond attachement à Marckolsheim et par devoir de mémoire, François-Xavier Bibert aujourd’hui retraité à Versailles, a donc créé sur son vaste site Internet une page « Marckolsheim 1900-1918 — Photos des collections Bibert », présentant plus de 70 documents d’avant 1918 avec de nombreux et intéressants commentaires. « J’ai fait un long et patient travail d’archivage numérique de tous les documents photographiques que j’ai pu trouver dans des cartons divers, classés ou non, commentés ou non, chez tous les membres de la famille qui ont bien voulu s’intéresser à ma démarche et je présente ici les meilleurs », peut-on y lire en préambule.

Il a déjà mené une telle opération couronnée de succès avec les anciens mineurs de la mine de fer de Mairy, en Meurthe-et-Moselle, où il a travaillé comme ingénieur dans les années 1980. Cette chronique d’une vie ouvrière aujourd’hui disparue peut être consultée sur son site : Mine de Mairy

Il souhaite maintenant que des habitants de Marckolsheim où des environs, qui auront vu « ces poussières d’histoire qui, mises bout à bout, constituent l’Histoire » veuillent bien fouiller leurs armoires et prendre contact avec lui, pour ne rien perdre des trésors qu’elles doivent certainement encore contenir. « Je n’ai aucun intérêt dans tout cela, autre que de me faire plaisir, en faisant aussi plaisir aux autres », précise-t-il.

Lors d’un récent voyage en Alsace, François-Xavier Bibert a pu rencontrer sa petite-cousine  Hélène Schacherer née Bibert, qui est la doyenne de Marckolsheim. Lui montrant de nombreuses photos de son site, il a eu la chance que sa parente ait encore une excellente mémoire et puisse lui donner de précieuses indications pour légender les photos anciennes.

SURFER

La page Internet de François-Xavier Bibert consacrée à Marckolsheim est accessible à partir de la page principale de son site www.bibert.fr

ou directement par ce lien : Marckolsheim 1900-1918 – Photos des collections familiales

Les personnes qui auraient des documents à lui transmettre peuvent le contacter par courriel.

 

ÉCRIRE

 

 

 

Hélène BIBERT - Centenaire

14 août 2010

 

Journal DNA   Journal "L'ALSACE"

 

 

 

Hélène BIBERT est décédé le 21 février 2013

 

Décès de Hélène SCHACHERER/BIBERT

 

Marthe BIBERT

 

21 février 2013 – Eglise de Marckolsheim

Marthe WOLFF, sœur d’Hélène SCHACHERER, lui rend hommage

 

Voir la vidéo

 

L'empreinte dans le sable...

 

Seigneur Jésus, j'ai fait un rêve où je cheminais avec toi. Nous marchions le long d'une grève côte à côte, les deux, toi et moi. Et nous avancions sur la plage laissant l'empreinte de nos pas sur le sable fin du rivage, les yeux sur l'horizon, là-bas !

Dans mon songe, je pensais soudain : chaque pas est un jour de vie, chaque empreinte, un bout de chemin vers le but où Dieu nous convie. Puis, j'ai regardé en arrière ; les traces se perdaient au loin. Jours remplis d'ombre ou de lumière dont le Seigneur avait pris soin. Pourtant je vis qu'ici et là il n’y avait plus qu'une empreinte : ce fait étrange me troubla et mon cœur fut saisi de crainte. Comme en un film je découvrais que le mystère de cette absence correspondait aux jours mauvais, les plus sombres de l'existence.

Des jours d'angoisse ou de souffrance, jours où l'épreuve m'avait atteint, où le flambeau de l'espérance soudain pour moi s'était éteint. Des jours aussi où plein de doute je m'appuyais sur ma raison. Tout était sombre sur ma route, la nuit fermait mon horizon; Alors, me retournant, je dis : Seigneur ! Toi qui es tout amour, n'avais-tu pas pourtant promis d'être à mes côtés chaque jour ?

Se pourrait-il qu'en ces tourments où j'avais tant besoin de Toi, se pourrait-il qu'en ces moments tu te sois éloigné de moi ? Et le Seigneur m'a répondu : Ami, j'ai tenu ma promesse, chaque jour je t'ai soutenu et entouré de ma tendresse. Trop faible pour marcher toi-même sur la trace unique, en vérité, ce sont, ô mon enfant que j'aime, tous les jours où je t'ai porté.

Adapté d'un poème brésilien de Ademar de Barros

 

 

 

Journal "L'ALSACE"Journal « l’ALSACE » du 6 mars 2013

 

Marckolsheim

 

Décès de la doyenne et centenaire Hélène Schacherer

 

Par Roland Dreyer, correspondant à Marckolsheim (extraits)

 

Hélène Schacherer de Marckolsheim était la doyenne des habitants du chef-lieu de canton. Elle avait encore fêté en août dernier son 102e anniversaire en compagnie de ses neveux et nièces et des représentants de la municipalité. Sa santé a décliné ces derniers temps et elle est décédée le 21 février à l'Ehpad de Marckolsheim, qu'elle avait rejoint l'an dernier. Ses obsèques ont été célébrées mardi dernier à l'église Saint-Georges de Marckolsheim par le curé-doyen Jean-Pierre Forer. En fin d'office, Marthe Wolff, sa dernière sœur encore en vie, a lu un poème et un témoignage émouvant, sur « tante Lêne » comme l'appelaient affectueusement ses proches parents Bibert-Haessler. Le corps de la défunte a été crématisé.

Née le 14 août 1910 à Marckolsheim, Hélène Schacherer était la deuxième des cinq enfants de Gustave Bibert et Stéphanie née Frick. Après sa scolarité, elle a travaillé à Grandville de 1925 à 1930, dans un hôtel tenu par des parents. En 1930, elle est entrée au tribunal cantonal de Marckolsheim comme commis aux écritures. Lors de l'évacuation en 1939, elle est partie avec le personnel et les archives à Ribeauvillé. À Kaysersberg durant un an, elle est revenue en octobre 1940 au chef-lieu de canton. Par la suite, elle a été nommée au grade de greffier principal. Elle a rejoint la Cour d'Appel de Colmar, comme greffière de la Chambre Sociale et a achevé sa carrière au Bureau foncier de Marckolsheim en 1971.

Le 24 mars 1951, elle a épousé à Marckolsheim Alphonse Schacherer, instituteur, de Kintzheim et nommé au chef-lieu de canton en 1950...

... le couple a fêté ses noces d'or en 2001 et a vécu une paisible retraite commune jusqu'au décès du mari, le 11 juin 2011.

 

 

 

 

Mise en page : © François-Xavier Bibert 2013

 

 

COSTUMES ET SCÈNES D’ALSACE