« Les Hommes du GC III//6 » – Seconde partie

Album n°I (1913 - 1939/04) - Album n°II (1939/04 - 1939/09) Album n°III (1939/09 – 1939/11) Album n°IV (1939/10/05 - Mariage)Album n°VI (1940/06 – 1941/08)Album n°VII(1941/08 - 1944/09)

Page d’accueil du site de François-Xavier BIBERT

 

 

 

 

Album photographique n°V de Joseph Adolphe BIBERT

15 novembre 1939 – 03 juin 1940

 

 

Toutes les images ci-dessous ont été scannées et restauréesà partir des négatifs heureusement conservées, ce qui explique leur bonne qualité.

 

 

Contrairement aux premiers mois de la guerre à BOUILLANCY, pendant tout le séjour du GC III/6 à WEZ-THUISY (10 km au sud-est de Reims dans la Marne, du 16 novembre 1939 au 30 avril 1940), joseph BIBERT n’a pas fait une seule photographie « militaire ». Les seules bobines 6x9 cm (2 fois 8 photos) qu’il a utilisées avec son appareil Voiglander Bessamatic à soufflet eurent pour sujet sa famille lors des deux permissions qu’il put obtenir, une première de courte durée, fin novembre 1939, pendant laquelle il se rendit à Granville où une partie de sa famille paternelle avait été évacuée d’Alsace, et une P.L.D. (Permission de Longue Durée), 10 jours fin mars, qui lui permis de se rendre à ses risques et périls en Alsace avec sa voiture personnelle, pour visiter sa mère, sa soeur, sa nièce et une de ses tantes maternelles. Il pu ainsi leur présenter sa jeune épouse que sa famille ne connaissait pas encore. Quelques photos faites à Chartres en avril 1940, sans doute prises par son épouse, dans la maison familiale où elle vivait, figurent également.

Granville – Novembre 1939      Alsace – Fin mars 1940     Chartres – Avril 1940

Joseph ramera cependant deWEY THUISY de nombreux et superges agrandissements 13 X 18 :de Wez Thuisy : ceux de la fête de Noël 1939 (voir la seconde partie de « l’Histoire » du GC III/6 ») et surtout une série complète faite par le Service Cinématophotographique de l’Armée de l’Air le 10 mars 1940, faisant l’objet d’une page spéciale accessible par le lien ci-dessous :

Wez Thuisy  - Reportage photographique du 10 mars 1940 à la sixième escadrille

Quittant WEZ-THUISY pour CHISSEY-SUR-LOUE (10 km au sud-est de Dôle dans le Jura), il ne prit seulement que quelques clichés début mai sur ce terrain où le III/6 ne resta que 20 jours. Images rares ! Les pellicules et leur développement coûtaient cher et les petits sous-officiers, dont très peu possédaient un appareil d’ailleurs, n’imaginaient pas que 70 ans plus tard chaque photo de Morane 406 ferait le plaisir des collectionneurs et deviendraient un article de luxe sur Internet !

GC III/6 à Chissey-sur- Loue

Par la suite son appareil ne fut plus utilisé qu’à COULOMMIERS lors du bombardement du 26 mai, pour garder le souvenir du hangar détruit dont il était de Chef ! Images rares également !

C III/5 à Coulommiers –Bombardement

Il n’y a donc pas de photos dans la collection familiale prises au LUC en PROVENCE, à TOULOUSE (stage Dewoitine), à PERPIGNAN, lors de la traversée de la Méditerranée, et ce n’est qu’à Constantine après l’armistice dans les premiers jours de juillet que Joseph eut le loisir de photographier, et la ville, et les superbes Dewoitine 520 immobilisés sur le petit terrain d’aviation local, série exceptionnelle !

Album VI - A.F.N. 1940 : Constantine – Alger Maison Blanche (mise en ligne fin 2020)

 

 

Carte d’adhérent de Joseph BIBERT à la Société Nationale Mutualiste et d’Entraide aux Veuves et Orphelins de l’Armée de l’Air

 

GRANVILLE : Novembre 1939

 

Permission de 3 jours de Joseph BIBERT

 

 

L’oncle alsacien de Joseph, Gustave BIBERT (65 ans), son épouse Stéphanie (54ans) et la mère de celle-ci Angélique FRICK (78ans)

se sont réfugiés à Granville avec leur fils Xavier (20 ans), leur fille Marthe (14 ans) et deux enfants de leur fille Jeanne HAESSLER,

Jean-Philippe (3 ans) et Monique (14 mois). Ils y ont retrouvés Thérèse BIBERT (54 ½ ans), une autre tante de Joseph qui travaille à

à l’hôtel restaurant « Les Gourmets », propriété de la famille GIRARD. Tous logent chez « Pépère » GIRARD, joueur de vielle...

Joseph BIBERT a profité d’une courte permission pour aller présenter sa jeune épouse Julienne à sa proche famille...

La maison de Pépère » GIRARD qu’on voit dans l’entrebâillement de la porte, Thérèse et son neveu Xavier BIBERT

A la fenêtre, Gustave et Stéphanie BIBERT avec leur petite fille Monique HAESSLER

Leur petit fils Jean-Philippe HAESSLER, leur fille Marthe entre Julienne et Joseph BIBERT

La guerre est momentanément oubliée !

 

 

Gustave et Stéphanie BIBERT,

leur fils Xavier et leur fille Marthe

leur petit-fils Jean-Philippe HAESSLER

Julienne et Joseph BIBERT

avec la « vieille » de « Pépère » GIRARD

 

 

 

Retour en haut de page

 

 

ALSACE : Fin mars 1940

 

Permission de 10 jours de Joseph BIBERT

 

Ci-dessus, le sauf-conduit nécessaire à Julienne BIBERT pour se rendre en Alsace.

En fait, Julienne n’a pas été autorisée à gagner directement l’Alsace, vu l’état de guerre de la France avec l’Allemagne. Il est bien indiqué sur le document qu’elle devait se présenter à Remiremont dans les Vosges « pour demander l’autorisation au commandant de la section de gendarmerie « de se rendre à Ranspach (68), là où sa belle-mère résidait loin des grandes villes par sécurité, chez une de ses sœurs, religieuse et Directrice d’école. Elle obtint cette autorisation, « aux risques et périls du titulaire ». Pour sa part Joseph, né en Alsace et militaire en permission, était en pleine illégalité pour faire ce déplacement...

 

 

 

 

De gauche à droite : Elisabeth BIBERT (65 ans), née PFLIEGERSDORFFER, mère de Joseph, sa fille Elisa (29 ans),

sa petite-fille Marie Jeanne BIBERT (2 ½ ans), Joseph et Julienne, Hélène BIBERT (28 ½ ans), nièce de Joseph.

L’École des filles de Ranspach (68- Vallée du Saint-Amarin

Sœur Marie-Léonie, Sœur Nicole et Sœur Yvo, (Marie Joséphine PFLIEGERSDORFFER (60 ans), tante de Joseph

 

 

 

 

Elisabeth et Marie-Jeanne BIBERT

Jeannette PFLIEGERSDORFFER (31 ans), fille d’Anna,

cousine germaine de Joseph,

Marie-Jeanne, Julienne, Elisabeth et Joseph BIBERT

Joseph, Julienne et Hélène BIBERT

Jeannette PFLIEGERSDORFFER

 

Jeannette PFLIEGERSDORFFER, Hélène et Julienne BIBERT

Marie-Jeanne BIBERT

Marie Jeanne BIBERT

 

Retour en haut de page

 

 

CHARTRES – 65, rue SAINT-CHÉRON : Avril 1940

 

 

Julienne BIBERT qui travaille comme employée administrative à la BA.122 à cette époque

Chartres – 65, faubourg Saint-Chéron – La bicyclette qu’elle utilisera pour l’exode et qu’elle emmènera en A.F.N.

Julienne BIBERT réside alors dans la maison familiale de sa mère et de son beau-père Henri LAGRANGE,

La Peugeot 201 cabriolet qui restera cachée pendant la guerre et récupérée en 1945

 

 

A gauche, Jean PARÉDÈS (1914/1998) qui

deviendra un comédien et fantaisiste célèbre.

Qui était Jean PARÉDÈS ?

Des militaires en subsistance à Chartres, comme Jean PARÉDÈS absent sur cette photo,

qui profitèrent de l’hospitalité de la famille LAGRANGE – CHÉDEVILLE au 65 de la rue Saint-Chéron à Chartres ...

Lucie LAGRANGE, sa 1/2 sœur et Julienne BIBERT

 

Retour en haut de page

 

 

CHISSEY-SUR-LOUE : 30 avril au 20 mai 1940

 

 

Dans la vallée du Doubs à Beure, à 30 km de Chissey sur loue – 30 avril 1940

Localisation des prises de vues grâce à Google-Earth.

Un mécanicien de la 6ème et l’adjudant AUGST

 

Série de 5 photographies avec négatifs, non classées, non datées et non légendées, finalement datées grâce à leur localisation faite avec l’aide de Mrs. BONORA et FONTAINE, que je remercie

Les images des véhicules d’un échelon roulant pendant leur déplacement sont rares !

 

Un camion Renault TI 4E et sa remorque de l’échelon roulant du Groupe GC III/6 sur la route de Chissey

L’adjudant AUGST et un mécanicien de la 6ème

Dans ce même camion Renault TI 4, L’adjudant AUGST et un mécanicien qui a ouvert le capot moteur

 

 

s/c Joseph BIBERT – Vallée du Doubs – 30 avril 1945

Quelques jours plus tard à Chissey – Après s’être fait raser le crâne

 

 

Le s/c mécanicien Jean ÉMERY de la 6ème Escadrille

grand ami de Joseph BIBERT

Très rare photographie du jeune sgt Charles MAIGRET,

pilote de la 6ème  tué à Coulommiers le 25 mai 1940

Trois pilotes de la 6ème à proximité de leur P.C.

Sgt BOUIN ?, s/lt STEUNOU et CAPDEVIOLLE

Joseph BIBERT devant un local bien camouflé

du terrain de Chissey, peut être le « blokaus »

 

 

Le chevreau, mascotte de la 6ème escadrille, qui la suivra à Coulommiers

dans le Bloch 220 lors du transfert des mécaniciens le 20 mai 1940

Sgt BOUIN ? et le caniche d’un pilote du III/6 ?

 

Retour en haut de page

 

 

COULOMMIERS : 20 mai au 31 mai 1940

 

 

Ces deux photographies ont été prises par le s/c BIBERT, chef de Hangar de la 6ème Escadrille après le bombardement du terrain de coulommiers le 25 mai 1940

Sur la photographie de droite, on voit le MS 406 n° 673 « La Pouille » du capitaine Jean ASSOLLANT (État-major du Groupe), reconnaissable à l’insigne de la S.A.C.M (Aviation Civile de Madagascar)

Le 25 mai 1940, l’avion était immobilisé dans ce hangar depuis deux jours car un bout de plan était à changer. Il sera abandonné au départ du Groupe le 31 mai.

C’est à partir de ce document exceptionnel que des illustrateurs ont pu immortaliser cet appareil mythique affecté en 1940 au premier Français à avoir traversé l’Atlantique nord en 1929 !

 

Retour en haut de page

 

 

BOMBARDEMENT DE CHARTRES : 3 juin 1940

 

 

La petite maison louée à Chartres par Joseph et Julienne BIBERT qu’ils n’occupèrent jamais du fait de la guerre après le Bombardement du 3 juin 1940

Seul un solide coffre de vignerons en chêne massif, dans la famille Chédeville depuis plusieurs générations, a résisté.

Le même coffre en 2000 à Rouen où ils habitaient

avant leur mort en 2001 et 2015. Leur fils l’a conservé !

 

Dégâts au 13 de l’avenue Neigre à Chartres : de la main de Julienne BIBERT...

 

 

 

 

 

 

Retour en haut de page

 

Retour sur la page « Les Hommes du GC III//6 » – Seconde partie

 

Photographies et documents personnels de Joseph et Julienne BIBERT

Mise en page : François-Xavier BIBERT (02/2020)

Reproduction interdite

 

 

 

 

Retour en haut de page