Masque Tragédie ou Sérieux - GC III/6 - 5ème escadrille

Les HOMMES

 du GROUPE de CHASSE GC III/6 (3/6)

La guerre de Joseph Adolphe BIBERT

1939-1944

Seconde partie : II. de WEZ TUISY au LUC EN PROVENCE

 

Masque Comédie GC III/6 - 6ème escadrille

Morane Saulnier 406

MORANE SAULNIER MS 406

Sergent Chef Joseph BIBERT

Dewoitine 520

DEWOITINE D.520

Retour à la première partie : de CHARTRES à BOUILLANCY

Lien vers la troisième partie : A.F.N.

 

 

Retour à la page d’accueil du site de François-Xavier Bibert

Voir les meilleures pages consacrées au GC III/6 de ce domaine référencées par Google

 

Logo du domaine "Les Hommes du Groupe de Chasse GC III/6" - Site de François-Xavier BIBERT

Logo à utiliser pour placer un lien vers la page « Les Hommes du GC III/6 »

 

 

SOMMAIRE

Première partie : 08/1939 – 12/1939

Chartres   -   Villacoublay   -   Bouillancy

Seconde partie : 12/1939 – 06/1940

Wez-Tuisy (en cours)       Chissey-sur-Loue (en cours)       Coulommiers      Le Luc en Provence  

Troisième partie : 06/1940 – 09/1944 (à venir)

En AFN : Constantine      Alger... etc.   -   Première Escadre Aérienne

 

Accès direct aux 40 pages d’annexes déjà en ligne

 

 

 

 

Début de la mise en ligne : juin 2009 – Suite des recherches et de la rédaction en cours...

 

Retour en haut de cette page

 

WEZ THUISY

15/11/1939 – 30/04/1940

 

Terrain d'aviation de WEZ THUISY

 

Lien vers la page :

Les aérodromes du groupe de chasse GC III/6 de la campagne de France

Lien vers la page :

Les missions du Groupement 23 et du Groupe de Chasse GC III/6 en décembre 1939

 

 

« On ira pendre notre linge sur la ligne Siegfried », chanson de Ray Ventura, est le tube musical du moment en France. On peut penser que les « rampants » du GC III/6 s’en sont donnés à cœur joie dans leurs véhicules pendant le trajet les rapprochant de 100km de la frontière, fanfarons inconscients, convaincus par la propagande, comme tous les français à cette époque, que la guerre pourra être vite gagnée et que nos troupes seront bientôt en Allemagne à portée de l'équivalent de notre ligne Maginot !

 

Echelon roulant GC III/6 - Camion PANHARD

 

L’échelon roulant du GC III/6 au début de la guerre est encore équipé de véhicules disparates

Sur ce mauvais cliché, on reconnaît cependant un tracteur LATIL TL6 de 1935 (voir ce lien)

 

L’arrivée en octobre de 130.000 soldats anglais sur le sol français et de quelques unes de leurs escadrilles, et le fait que le Congrès américain ait voté le 4 novembre la loi « Cash and Carry », qui autorise la vente sous conditions de matériel de guerre aux belligérants, y est peut être pour quelque chose.

 

Mais les premières brutalités nazies surviennent à Prague le 17 novembre lors d'une intervention contre les célébrations de la fête nationale de la Tchécoslovaquie, qui se sont transformées en une manifestation de résistance nationale contre l'occupant. Celui-ci y répond par la fermeture des écoles supérieures. Neuf leaders estudiantins sont exécutés et 1200 étudiants sont déportés dans les camps de concentration.

 

La marche vers l’abîme est maintenant quasiment irréversible, mais personne n’en a encore conscience, personne sauf un certain colonel De Gaulle qui, mettant à profit l’exemple polonais, s’est permis d’écrire au C.Q.G. le 11 novembre : « Le moteur bouscule nos doctrines… Il faut créer des divisions cuirassées. Nous avons un matériel excellent ; il s’agit de l’organiser comme les Allemands et nous aurons la supériorité sur eux ». Le général Gamelin, Commandant suprême, fait répondre une nouvelle fois : « Si des chars parvenaient à traverser notre front, leur cavalcade de l’autre côté ne serait dangereuse que pour eux-mêmes ». La polémique commence, sans que le rôle qui s’avérera primordial d’une aviation moderne ne soit d’ailleurs pris en compte, ni par les anciens, ni par les modernes…

 

La presse pour sa part y va chaque jour de ses couplets patriotiques et, censure oblige, ne peut que broder sans grande précision autour des communiqués officiels. Quand on connaît la suite, cet article du « Figaro » du 15 novembre 1939 devient une véritable page d’anthologie : Messerschmittdt, Heinkel 111 devenu n°3, un Junkers DO 17, les suspentes du parachute de l’aviateur allemand abattu qui brûlent, etc. Une belle envolée lyrique, propre à endormir toutes réflexions sur les vraies valeurs opérationnelles de notre Armée de l’Air... « la meilleure du monde », bien entendu !

 

A SUIVRE…

 

 

 

 

Début de la mise en ligne : juin 2009 – Suite des recherches et de la rédaction en cours...

 

Retour en haut de cette page

 

 

CHISSEY SUR LOUE

30/04/1940 – 20/05/1940

 

Terrain d'aviation de CHISSEY SUR LOUE

 

Lien vers la page :

Les aérodromes du groupe de chasse GC III/6 de la campagne de France

 

 

Localisation du terrain de Chissey-sur-Loue - Secret

 

 

Tableaux des caractéristiques des chasseurs de la campagne de France

 

Tableau des profils et des caractéristiques des chasseurs engagés dans la campagne de France – Document de la Luftwaffe

 

 

 

Les adversaires allemands des Chasses françaises et britanniques au début de la seconde guerre mondiale

 

 

A SUIVRE…

 

Lien vers les pages :

Tableau des effectifs du GC III/6 de la campagne de France

Les aérodromes du groupe de chasse GC III/6 de la campagne de France

 

Retour à la première partie : de CHARTRES à BOUILLANCY

Lien vers la troisième partie : A.F.N.

 

 

 

 

Mise en ligne à venir : recherches en cours...

 

Retour en haut de cette page

 

Chapitre qu’on trouvera plus tard à la fin de la troisième partie...

 

VERS L’ALLEMAGNE

Fin 1944 – Début 1945

Joseph BIBERT quitte de GC III/6

et devient l’interprète officiel (allemand) de la

Première Escadre de Chasse

 

 

Première Escadre de Chasse - SPA 69 - SPA 88 - SPA 15 - SPA 77 - SPA 73 - SPA 78

 

Les groupes et les escadrilles de la 1ère Escadre de Chasse en 1944/1945

 

 

Supermarine Spitfire - GC I/3 "Corse"  Supermarine Spitfire - GC I/3 -"Corse"

 

Supermarine Spitfire - GC I/7 " Provence"  Supermarine Spitfire - GC II/7 " Nice"

 

Divers Supermarine Spitfire équipant la première escadre de chasse de 1943 à 1945

Mark Vlll - GC 1/3 "Corse"  - Capitaine Pierre VILLACEQUE - Cuers - Octobre 1944

Mark IX – 1ère escadrille du GC I/3 "Corse" - Stuttgart-Gross Sachsenheim - Mai 1945

Mark IX - GC I/7 "Provence" - Luxeuil – 1944

Mark V - 2ème escadrille du GC II/7 « Nice » - 1943/1944

 

 

Stationnements première Escadre de Chasse - 1944/1945

 

Stationnements successifs de la 1ére Escadre de Chasse d’octobre 1944 à février 1945

Luxeuil – Haguenau-Bischwiller – Toul-Ochey – Essey les Nancy ...

 

 

A SUIVRE…

 

 

 

 

Retour en haut de cette page

 

APPEL à TÉMOIGNAGES

Merci d’avance à tous ceux qui m’ont déjà apporté des éléments ou des documents

Tout nouveau document transmis sera pris en compte…

 

Pour envoyer un message à FXB

 

Ce site a été créée en juin 2008, et le début de « l’Histoire des Hommes du Groupe GC III/6 » a été mis en ligne en mai 2009. Depuis, ce sont les nombreuses annexes à cette page (voir ci-dessous) dont les biographies de certaines « Figures » de ce célèbre Groupe qui ont été rédigées et mises en ligne. D’autres pourront encore être ajoutées. Toutes ces pages ne sont pas figées et elles sont modifiées et complétées au fur et à mesure que des informations nouvelles sont connues et que de nouveaux documents sont mis à la disposition de l’Auteur... Merci aux nombreux contributeurs ! C’est le point fort d’Internet que de pouvoir procéder ainsi pour les études historiques...

La suite de l’histoire du « Groupe de Chasse GC III/6 » à travers le récit de la campagne de Joseph Adolphe BIBERT, de1940 jusqu’à l’armistice, puis pour le long séjour en A.F.N. jusqu’en 1944 et son retour sur le sol de France au sein de la première escadre de chasse jusqu’en 1945 est en cours de rédaction : voir le sommaire ci-dessous...

Ces pages sont juste le plaisir d’un rédacteur amateur qui n’est pas aux pièces et qui a aussi d’autres sujets de préoccupations.

De plus, des informations et des documents inédits concernant le GC III/6 continuent toujours d’affluer généreusement, suite à la mise en ligne de la première page, de nombreuses annexes et de cet « appel à témoignages » : il serait donc dommage que la rédaction de la suite de « L’Histoire des Hommes du GC III/6 » ne les incluent pas... Donc pas de précipitation pour l’auteur et un peu de patience pour les lecteurs...

 

 

 

SOMMAIRE PRÉVISIONNEL

 

Au GC III/6

 

EN FRANCE

Avant la guerre

L’entrée en guerre : de CHARTRES à VILLACOUBLAY (mars 2009)

BETZ BOUILLANCY (3/09/1939 15/11/1939) (avril 2009)

WEZ THUISY (15/11/1939 – 30/04/1940) (en cours de rédaction)

CHISSEY SUR LOUE (30/04/1940 – 20/05/1940) (en cours de rédaction)

COULOMMIERS (20/05/1940 – 31/05/1940)

LE LUC (31/05/1940 – 18/06/1940)

PERGIGNAN LA SALANQUE (18/06/1940 – 20/06/1940)

 

EN A.F.N.

Le transfert en Algérie

ALGER MAISON BLANCHE (20/06/1940 - 24/06/1940)

CONSTANTINE (24/06/1940 – 11/07/1940)

AJGER MAISON BLANCHE (11/07/1940 – 21/07/1943)

AÏN SEFRA (21/07/1943 – 03/08/1943)

PORT-SAY – BERKRANE (16/06/1943 – 03/08/1943)

LAPASSET (03/08/1943 – 02/02 1944)

Retour à Alger dans le corps des interprètes...

 

Avec la première Escadre de Chasse

GC I/3 « Corse » - GC I/7 « Provence » - GC 2/7 « Nice »

 

LA LIBÉRATION DE LA FRANCE

LUXEUIL (21/10/1944 - 25/12/1944) (Recherches en cours)

HAGUENAU - BISCHWILLER (25/12/1944 - 01/01/1945)

TOUL – OCHEY (01/01/45 - 14/01/45)

ESSEY LES NANCY (14/01/1945 - ...)

etc.

 

 

 

 

 

 

Retour en haut de cette page