Logo su site personnel de François-Xavier BIBERT

 

Les Hommes du Groupe de Chasse GC III/6

Pierre Le GLOAN – As de la Campagne de France

GC III/6 – La journée du 15 juin 1940

Page d’accueil du site de François Xavier Bibert

 

 

 

GROUPE DE CHASSE GC III/6

RAPPORT OFFICIEL DE l’ENGAGEMENT

du 15 juin 1940

(15/06/1940)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Note du transcripteur

 

Le compte-rendu officiel de l’engagement des avions du Groupe GC III/6 du 15 juin 1940 contre les avions italiens venus au milieu de la journée attaquer les terrains d’aviation de Cuers et du Luc est archivé au S.H.A. de Vincennes.

 

Il s’agit de la minute originale, constituée de deux pelures 21x29,7.

 

Elle est restituée ci-dessous au plus près de sa mise en page originale.

 

Cette note n° 410, datée du 16 juin 1940, n’a pas été rédigée contrairement aux habitudes par le ou les chefs de patrouille engagés. Elle ne donne que peu de détails, contrairement aux autres rapports d’engagement que l’on peut trouver dans les archives du GC III/6.

 

Elle n’est pas toujours cohérente avec les cahiers d’ordre de la 5ème (Patrouille LE GLOAN) de la 6ème  escadrille (Capitaine GUERRIER). Dans ce dernier on peut lire en effet ; « Le s/Lt CAPDEVIOLLE attaque et atteint le BR 20 qui est achevé par l’adjudant LE GLOAN » (patrouille GUERRIER, qui situe cet affrontement à 12h15), alors que tous les rapports et documents ultérieurs indiquent que la patrouille de la 6ème n’aurait pas participé aux combats du 15 juin (en situant l’épisode du BR20 à la fin du vol de LE GLOAN, vers 12h30) (1)

 

(1) En 15 mn, le BR 20 se serait éloigné du terrain du Luc d’environ 80 km.

 

Photo du livre d'ordre de la 6ème escadrille du GC III/6 - Sa participation aux combats du 15 juin 1940 contre les italiens

 

Extrait du Livre d’ordre de la 5ème escadrille

 

Plus étrange encore, dans l’historique complet du GC III/6 de 1956, la page 245 fait pourtant bien état de la participation du s/Lt CAPDEVIOLLE à l’attaque du BR 20, mais cette mention a été rayée ultérieurement

 

Fac similé de la page 245 de l'Historique du GC III/6 de 1956 - La mention rayée de la participatiopn du Lt CAPDEVIOLLE à l'ataque du BR20

 

Extrait de la page 245 de l’historique complet du GC III/6 de 1956

 

 

François-Xavier Bibert (03/2009)

 

 

 

 

 

 

S.P. 814, le 16 Juin 1940

ZONE D’OPERATIONS

AERIENNES DES ALPES

-------------------

GROUPE DE CHASSE 3/7

-------------------

N° 410/G.3/6

 

 

COMPTE RENDU DETAILLE D’ENGAGEMENT

 

 

2 patrouilles simples :

 

I° Patrouille : Chef de Patrouille :             Adjudant LE GLOAN

                                   (    Capitaine ASSOLANT

             Equipiers             (

                                   (    Capitaine JACOBI

2° Patrouille : Chef de Patrouille :             Capitaine GUERRRIER

                                   (    S/Lt CAPDEVIOLLE

             Equipiers             (

                                   (    Adjudant JAPIOT

 

Mission : Couverture de Saint-Raphaël – Toulon et verticale du terrain

Altitude : Entre 2000 et 4000

Exécution de la mission :

I° Patrouille : Décollage : 11h45 – Atterrissage : 12h40

2° Patrouille : Décollage : 11h49 – Atterrissage : 12h35

Décollage sur alerte de la première patrouille (message du C.R. Toulon, 11h40)

Deuxième patrouille envoyée en renfort

Arrivée au dessus de Saint-Raphaël la première patrouille reçoit l’ordre par radio de se porter au dessus de Saint-Tropez.

Cette patrouille composées seulement de l’Adjudant LE GLOAN et du Capitaine ASSOLLANT, le Capitaine JACOBI ayant abandonné par suite d’un ennui moteur, aperçoit une formation de 12 Fiat CR-42 en direction de Saint-TRopez et faisant route Sud-Ouest. La patrouille rattrape facilement l’ennemi.

Combat : A 12 heures, l’Adjudant LE GLOAN et le Capitaine ASSOLLANT attaquent par arrière et dans l’axe de la dernière patrouille. A la première rafale tirée par nos deux chasseurs, l’ailier gauche s’abat en flammes. Les deux autres Fiat CR-42 cherchent à dégager en virant, l’un deux est tiré par l’Arrière par l’Adjudant LE GLOAN et le Capitaine ASSOLLANT et s’abat en piqué, le pilote se jette en parachute.

A ce moment, la patrouille française se trouve disloquée. L’adjudant LE GLOAN vire au- dessus de Saint-Tropez, le Capitaine ASSOLLANT emporté par son élan tire un troisième Fiat CR-42, mais ses armes s’arrêtant de fonctionner, il se dégage en piquant et rentre au terrain. L’adjudant LE

 

.../...


 

 

 

 

 

 

 

 

 

GLOAN n’ayant plus de contact avec l’ennemi aperçoit des éclatements de D.C.A. vers Hyères, il se porte aussitôt dans cette direction et voit une patrouille simple de Fiat CR-42 faisant route vers l’Est. Il attaque l’avion droit, qui, touché à la première rafale s’abat à l’Ouest de la Baie de Saint-Tropez. Poursuivi à son tour par 8 Fiat CR-42 il se dégage en piquant.

Ordre est donné par radio à tous les pilotes de revenir au terrain, ce dernier étant attaqué à la mitrailleuse par la chasse ennemie. Tous les pilotes rallient le terrain.

L’adjudant LE GLOAN attaque au dessus de la piste deux FIAT CR-42 et en descend un en flammes à 1 Km du terrain. Après ce combat, il rencontre un Fiat BR-20 qu’il abat après cinq passes, à la ferme du Moulin-Rouge. La deuxième patrouille n’a pas été engagée (soulignement ultérieur au crayon avec un point d’interrogation en marge) étant arrivée trop tard sur les lieux du combat.

 

 

Résultats : Ennemis : 1 Fiat CR-42 abattu en flamme à BEAUVALLON 4 Kms Sud de Grimaud

                      1 Fiat CR-42 abattu en flammes à RAMATUELLE

                      1 Fiat CR-42 abattu à SAINT-AMEE, anse de Pampelone

     Ces trois derniers entre 11h55 et 12h10

                      1 Fiat CR-42 abattu à 1 Km du terrain du Luc, Ferme des Thermes.

                      1 Fiat BR-20 abattu en flammes à la ferme du Moulin Rouge.

     Ces deux derniers à 12h30

 

 

 

            Amis :    Néant

 

 

 

Observations ........../..........